Ce que je vois autour de moi

Cet article est un exercice de description qui vous donnera une idée de mon environnement actuel. L’exercice est simple et j’encourage tous mes camarades auteurs en possession d’un site ou blog à le reproduire : asseyez-vous à l’endroit où vous écrivez le plus souvent, regardez autour de vous et décrivez cet environnement dans un article dédié. Cela permettra à vos lecteurs de mieux s’imaginer votre espace de travail, et vous aidera à vous améliorer en description. Tout le monde y gagne, en soi ! Si vous reprenez le concept, je vous demanderai juste de dire que ça vient de moi, c’est tout ! Et sans plus attendre, je commence.

J’avais choisi mon bureau avant même d’emménager pour sa taille et sa praticité. Il est en bois, peint en noir, avec du côté droit des pieds normaux en fer et de l’autre une  étagère qui sert de pieds et est fixée au bureau par des chevilles. À droite du bureau, la vue est coupée par le dos d’une bibliothèque, ce qui me donne l’impression d’être coupée du reste de l’appartement. Ma tour se trouve sur le coin droit, contre le mur, avec le côté que je vois ouvert parce que les câbles ajoutés m’empêchent de la fermer. Devant la tour, j’ai posé mon petit agenda, mon masque, mes lettres à expédier et un bloc de post-its adhésifs. Au lieu d’un tapis de souris, j’ai choisi un grand tapis de clavier qui recouvre la majorité de l’espace entre mes écrans et moi. Il représente un lion devant une galaxie, dans des tons bleus, mauves et roses. Dessus se trouvent mon clavier, ma souris et mon téléphone. J’ai souvent une tasse de thé entre le clavier et moi. Mon fiancé m’a offert ma favorite, une tasse rose avec « You are just lovely » écrit dessus.

Mon écran de droite, surélevé par un volume d’Astérix que je connais par coeur, est le principal. J’ai posé l’écrin de ma bague de fiançailles sur le pied de l’écran pour ne pas la perdre. Devant l’écran sont entassés un chiffon pour lunettes, une paire de ciseaux, deux marqueurs Artline dont je me sers pour écrire (noirs, 0.3 et 0.7), un porte-mine et un fluo jaune. À gauche, j’ai posé un bloc de post-its non-adhésifs et mes médicaments journaliers. On arrive à mon écran de gauche, qui n’a pas besoin d’être surélevé, derrière lequel sont amassés les câbles de ma manette, de mon casque et de mon chargeur de téléphone. Ma manette est posée juste à côté. Encore à gauche se trouve une boîte de biscuits, et derrière elle un casier de rangement pour fournitures de bureau rempli à ras-bord de bics et marqueurs que je n’utilise que rarement. Sur ce casier se trouve ma trousse pour l’école, qui n’a pas servi cette année pour cause de covid, et une autre trousse remplie à en exploser de marque-pages. J’ai aussi une bouteille d’eau sur cette partie du bureau.

Par-dessus mes écrans, sur le mur, sont accrochées des oeuvres que j’adore. Trois sont par Jenny Jinya, achetées sur son Redbubble, et représentent les chats de sa série sur la Mort. À droite de ces trois posters, j’ai deux Displates, une représentant un cerisier et l’autre le yin et le yang sous forme de carpes avec un style d’estampe. Ces cinq images m’apportent une forme d’inspiration quand je me prends à les contempler, et elles s’accorde à merveille avec mon mur gris perle – bien plus seyant que le bleu vif que les anciens locataires nous avaient laissé. Sous mon bureau, à ma gauche, se trouve un casier de tiroirs rempli de fournitures, papiers, élastiques à cheveux, maquillage, … bref, c’est une zone de conflits. La partie étagère de mon bureau a quatre cases visibles : celle en haut à gauche contient mes livres de narratologie, un dictionnaire anglais et l’un des livres d’Hannah Shaw, Tiny but Mighty. Celle en haut à droite contient mes jeux de société et la boîte de mon casque. Celle en bas à gauche contient une boîte en tissu remplie de fouillis et, enfin, celle en bas à droite sert à ranger mes classeurs de documents administratifs.

Et voilà qui complète le tour de ce que je vois quand je m’assieds pour écrire ! Comme je l’ai dit en début d’article, je vous invite à reprendre ce concept pour vous-même. Merci de votre lecture !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.