Milanote : un test très convaincant !

Cet article présente un produit, mais n’est ni un partenariat ni même une offre contre article de la part de la marque. En gros, je fais ça gratos, parce que je l’aime vraiment (cela dit, Milanote, si vous passez par là, n’hésitez pas à me faire un petit signe) !

Comme souvent quand je découvre un outil pour auteurs dont j’ignorais l’existence, j’ai entendu parler de Milanote sur une chaîne Youtube tenue par une autrice anglophone. J’ai un intérêt très prononcé pour ce genre d’outils, que je trouve décidément très pratiques et souvent vraiment bien fichus, mais je dois dire que je ne m’attendais pas à un tel coup de coeur. Avant toute chose, faisons les présentations : Milanote est un outil facile à prendre en main qui permet d’organiser idées et projets de manière visuelle. Leur communication est résolument tournée vers les créateurs, même si je vois pas mal d’applications de leur outil pour les étudiants par exemple. Certains font le parallèle avec Evernote ou OneNote, deux applications de prise de note, mais je trouve que Milanote se place à un tout autre niveau, tant en termes de rendu que de personnalisation, deux axes très importants pour moi quand j’organise mes idées pour un roman.

Je trouve l’outil vraiment performant et agréable à utiliser. J’ai immédiatement activé le mode nuit et qu’est-ce qu’il est agréable pour les yeux ! Il ne commet pas l’erreur d’utiliser des tons de noir et de blanc absolus, qui blesseraient les yeux. J’apprécie aussi beaucoup la texture du fond en pointillé (un peu comme les pages d’un Bullet Journal), qui me permet de disposer tous les éléments sur mon plan de travail comme je l’entends. On peut personnaliser les notes en leur donnant notamment une couleur et, croyez-moi, quand on crée un univers, c’est toujours utile d’avoir un code couleur avec une légende pour savoir à correspond chacune d’entre elles. On peut également mettre en page chaque note de manière sommaire, leur ajouter des réaction, changer leur format avec un « power up » ou encore les organiser dans des colonnes pour signifier qu’elles font partie du même groupe, et j’apprécie toutes ces possibilités !

Je ne vais pas vous montrer mes captures d’écran du logiciel car elles contiendraient des éléments qui spoilent Les étoiles s’alignent, mon projet de fantasy. J’utilise Milanote pour organiser la création de son univers, de ses personnages, mais aussi les points de scénario qui couvrent l’intrigue commune aux quatre romans. Puisque cette saga est la première que je compte écrire dans laquelle les tomes sont directement connectés plutôt que des spin-off qu’on peut lire dans n’importe quel ordre. Cela dit, le site de Milanote fournit plein d’exemples que je vais partager avec vous ! Notez d’ailleurs que Milanote est disponible en application mobile sur Android et IOS, en site web et en application pour Windows et Mac OS.

Ce genre de disposition n’est qu’un exemple ! La team Milanote fournit un bon nombre de modèles tout prêts pour auteurs. Vous pouvez en apprendre plus sur l’usage de Milanote appliqué à l’écriture créative sur cette page et découvrir leurs modèles pour écrivains sur celle-ci. J’utilise pour l’instant la version gratuite de l’outil, que je trouve déjà très performante ! J’apprécie beaucoup le fait que la seule différence entre les versions gratuite et payante soit le nombre de notes qu’on peut placer et non une véritable limitation des fonctionnalités. Mine de rien, avec cent éléments à disposer comme on veut (la limite peut même monter jusqu’à 200 gratuitement !) je trouve qu’on peut très bien s’en sortir. Cela dit, ça ne m’empêchera pas de prendre le premium pendant au moins un an pour pouvoir utiliser l’outil en toute liberté.

Le prix de Milanote peut sembler élevé, surtout qu’il s’agit d’un abonnement, mais j’ai l’impression qu’il s’agit de prix plutôt standard en ce qui concerne les outils liés à l’écriture (Scrivener étant un peu hors du lot avec son achat unique à 50€). D’ailleurs, je préfère payer pour un seul outil et l’utiliser pour tous les aspects qui encadrent mon écriture plutôt que de m’éparpiller sur deux ou trois autres applications. En plus, je sais que je peux utiliser Milanote pour d’autres choses que l’écriture, notamment le design, l’organisation en général et les synthèses de mes notes scolaires.

Voilà, c’est la fin de cet article ! Si Milanote vous intéresse, je vous invite à vous servir de mon lien de parrainage pour vous inscrire. À la semaine prochaine pour un article sur le trope que vous aurez choisi sur Patreon !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.