Juillet : le bilan

Le mois de juillet est particulièrement important pour moi. Je cumule durant trente-et-un jours les défis incarnés par le NaNoWriMo et le Jeu de l’Adjectif, alors que chacun de ces challenges pris seul est déjà une épreuve de volonté et de constance en soi. Cette année, mon mois de juillet a été perturbé par un déménagement du premier au dernier jour, mais ça y est, je suis installée ! Mes affiches sont au mur devant moi, mon espace encadré par deux bibliothèques, mes deux écrans parfaitement positionnés : je suis prête à écrire !

D’ailleurs, l’excellente nouvelle à avoir marqué le 13 juillet : j’ai fini QQC ! Vous n’avez pas idée à quel point je suis heureuse. Certes, j’ai pleuré en live quand c’est arrivé, mais il s’agissait de larmes de fierté et de soulagement. Le fait de voir par moi-même que oui, je suis capable de finir une histoire, que ce n’était pas juste un exploit dont j’étais capable à 13 ans et plus jamais depuis, a apaisé toute une série de craintes qui menaçaient de me submerger.

Du coup, le 14 juillet, un jour férié en France mais pas en Belgique, j’ai pris mon petit ordinateur portable et je suis allée m’asseoir dans un café pour poser les premiers mots sur Le Sourire d’Eleanor. Je n’avais jamais fait ça, mais je ne regrette absolument pas cette expérience très agréable ! Je pense vous écrire un article à ce sujet, vous me direz si ça vous tente (et oui, je citerai le nom du café qui a bien voulu m’accueillir pour cette occasion très spéciale).

Mais où en suis-je, du coup, deux semaines plus tard ? Croyez-le ou non, j’avance beaucoup plus vite que je ne le croyais possible ! Le Sourire d’Eleanor est une romance feel-good aux chapitres courts qui s’enchaînent avec fluidité. Il m’a fallu environ une semaine pour me sentir à l’aise dans l’écriture de ce nouveau projet, si différent de QQC, mais à présent c’est bon, je me sens à ma place quand je plonge dans le quotidien de mes personnages et décide de leur prochaine aventure. J’ai écrit 37.417 mots pour ce projet en juillet, soit 17 chapitres complets. Bon, en réalité, je compte dans ce nombre les mots posés sur d’autres travaux, comme des articles, mais il n’empêche que j’avance extrêmement bien ! Je me suis donné comme objectif de finir ce premier jet en septembre et je n’ai aucun doute quant à mon succès.

Au niveau de mes projets annexes, les lives vont bon train ! Je les ai cependant déplacés en soirée, de 20h30 à 23h00, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, désormais que je vis seule, j’ai besoin de pouvoir aller cuisiner en fin d’après-midi si je ne veux pas me retrouver à manger terriblement tard, ce que je déteste avec une intensité qui vous surprendrait. Ensuite, j’ai réalisé après quelques tests que pas mal de mes amis et spectateurs sont plutôt disponibles en soirée, donc les statistiques sont meilleures. Enfin, je suis plus inspirée le soir que la journée ! Autre nouvelle liée aux streams : j’ai décidé d’ajouter des lives jeu-vidéo qui se dérouleront le samedi à partir de 20h30.

Concernant le NWC, une purge des inactifs aura lieu le 15 août. Pour y échapper, il suffit de réagir au message de l’annonce sur le serveur ! Nous voulons repartir sur des bases encore meilleures que celles que nous avions en ouvrant ce serveur. C’est pourquoi il débarquera bientôt sur Disboard et d’autres plateformes promotionnelles. Il y a eu du changement également dans la team modo, et un tableau de recensement des liens vers Plume d’Argent, Twitter et Instagram de nos membres va voir le jour bientôt !

Des choses très excitantes m’attendent en août, puisque j’ai commencé mon activité d’indépendante en design, correction et enseignement (en narratologie). Si vous voulez voir mes prix, rendez-vous sur la page Services ! Je dois également découvrir mon nouveau rythme de travail maintenant que ma situation de vie a changé, continuer de poster QQC tous les jours, avancer dans Le Sourire d’Eleanor, préparer le JdA de septembre… Bref, on en verra de toutes les couleurs ce mois-ci !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.