Avril : Le bilan

Je ne vais pas prendre des lignes et des lignes à vous expliquer que nous traversons des épreuves encore jamais éprouvées par notre génération, parce que vous le savez. Vous savez l’angoisse qui ne s’en va jamais tout à fait vraiment, la mélancolie du dehors qui nous étreint que nous aimions sortir ou non, ne fut-ce que parce que l’interdiction attire. Durant cette période de pandémie, du côté des auteurs, j’ai remarqué que deux « camps » s’étaient formés et que le juste milieu devenait une denrée rare : ceux qui ne parviennent plus à écrire et ceux qui n’ont jamais autant écrit. Je comprends tout à fait les premiers – il faut un certain lâcher-prise pour se laisser emporter dans nos univers et il est difficile de s’abandonner la boule au ventre – mais ce mois-ci, j’ai résolument fait partie des seconds. J’imagine qu’on peut remercier pour cela le Camp NaNoWriMo, qui est synonyme pour moi depuis plus d’un an de prouesses littéraires. Cette édition n’a pas fait exception à la règle et je ne saurais exprimer en mots le soulagement que cela me procure, après deux mois de ralentissement créatif bien involontaires.

Le mois en nombres

Durant ce mois d’avril, je m’étais posé, comme chaque mois de 2020, un objectif de 62.500 mots à écrire. Mon résultat le 30 avril s’élevait à 133.153 mots ! Comme dirait l’un de mes personnages favoris toutes histoires confondues (Crowley de Good Omens, par Neil Gaiman) : « Can I get a yahoo? ». Ce nombre difficile à s’imaginer représente mon meilleur score mensuel jamais atteint mais aussi 213% de mon objectif, pour les petits chenapans ici qui aiment les statistiques. C’est également une moyenne de 4.438 mots par jour, presque la moitié d’Harry Potter et l’Ordre du Phénix – et tout simplement une fierté personnelle qui fait vraiment du bien au moral.

Les nouveautés du mois

La nouvelle activité qui a rencontré le plus de succès est sans contexte l’arrivée de lives d’écriture ! Ils se déroulent désormais le lundi et le jeudi de 16 à 18j. Durant ces lives, j’organise sur Discord des sprints de 15 minutes à 16h15, 16h45, 17h15 et 17h45, lesquels sont entrecoupés de discussions sur des sujets tout de même souvent littéraires. Je compte continuer les lives au moins jusqu’en octobre à ce rythme : je devrai sans doute revoir celui-ci quand je reprendrai l’école et que mon horaire me sera communiqué.

Par ailleurs, puisqu’on en parle, j’ai aussi reçu les consignes de mes travaux et les dates de leurs rendus. Je ne m’en sors pas trop mal : une rédaction par semaine sur divers sujets liés au droit mais aussi à l’actualité, pour lesquels les recherches représentent une difficulté variable. Selon moi, le plus dur est passé et devait être rendu le 30 avril : un travail retraçant l’histoire des principales familles politiques belges (parce que nous avons des partis néerlandophones et francophones qui se correspondent plus ou moins, et s’allient souvent, ce qui complique la donne).

Le programme de mai

Continuer les lives, bien entendu ! Ils ne motivent pas que vous, mais moi aussi, après tout. Vous pouvez suivre la chaîne pour ne pas rater les prochains. J’ai de nouveau établi un objectif de 62.500 mots écrits d’ici à la fin du mois. Ce nombre inclura QQC, bien entendu, mais aussi mes travaux scolaires et les nouveaux articles (à distinguer des articles que je récupère de mon compte Wattpad et de mon ancien blog). D’ailleurs, à ce sujet, en mai, je prévois d’achever la mise en place du site web, pour qu’il soit fonctionnel et agréable à utiliser. Je m’accorderai des points bonus si je parviens à lancer mon merchandising, mais c’est encore un vague projet à ce stade.

Et vous, est-ce que vous avez des projets pour mai ? Comment s’est déroulé votre mois d’avril ? Racontez-moi tout ça en commentaire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.